<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Europe, génétique et démographie

vendredi 9 novembre 2007

Le malheureux « pas de clerc » de l’ Arche de Zoé, conduit à s’interroger, car tout est lié. N’en déplaise aux tenants de l’ADN « viatique », au cours des prochaines années notre vieille Europe va être confrontée a plusieurs types de vagues migratoires.

Les unes liées a la pauvreté, les autres commandées par un besoin de têtes et bras vigoureux dans un continent vieillissant, et de nouvelles en forme d’exode de population chassée par des conditions climatiques impropres a la simple survie.

La totalité de ces mouvements de l’ordre de 25% de la population de l’Union Européenne, ne se fera pas sans impacter l’identité Européenne.

Si l’on souhaite que cela se fasse de manière harmonieuse et sans heurt, il faut savoir s’y préparer dés maintenant. Les murs, de pierres de barbelés ou de….. gênes, sont faits pour être franchis, abattus ou contournés.

C’est en ce sens que le co-développement est aussi une urgente et ardente obligation. Providentielle l’a évoqué dans un précédent billet (MARE NOSTRUM)

Il faut oser prendre le contre-pied des idées reçues et des solutions de facilité qui sclérosent notre société. L’immigration n’est pas le vrai problème car qu’on le veuille ou non : Elle est inéluctable, pour les 3 raisons évoquée supra. Le problème c’est l’idée que l’on s’en fait, et la nauséeuse instrumentalisation de ce thème.

Regardons l’immigré avec plus d’empathie et veillons, sous couvert de charité à ne pas accentuer le mal vivre dans les pays d’origine. C’est là que la boucle est bouclée. L’humanitaire, et le droit d’ingérence cher au "French Doctor" fait appel à de nobles sentiments. Mais dans le sillage de l’humanitaire, pour ne pas dire dans les mêmes convois, il y a le Charity Business

Non il ne faut pas laisser mourir de faim des populations ici ou là, mais avant de gesticuler et d’intervenir, il faut bien mesurer l’impact et les intérêts. En annonçant que telle partie du monde est en danger imminent, on légitime toutes sortes d’interventions. Certaines de celles-ci- peuvent être commandées par des motifs moins nobles qu’il n’y paraît.

En ce domaine comme dans beaucoup d’autres un « lobbying » bien mené peut avoir le résultat escompté, et vous entendez à la suite des populations locales, étonnées de sollicitudes dont elles se seraient peut être bien passées !


Le collectif Providentielle

Libellés : , ,

posted by Providentielle 2007, 17:54

0 Comments:

Add a comment