<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Des pommes, des poires et ....

mercredi 17 octobre 2007

L’alimentaire fait l’actualité.

Que ce soit au niveau du prix du lait ou du blé, au niveau du cri d’alarme des jeunes agriculteurs français qui financent de pleines pages dans les quotidiens, ou encore d’études qui montrent que les français consomment de moins en moins de fruits et légumes, les projecteurs sont braqués.

Cette question de la place de l’agriculture dans notre modèle économique et social, figure au rang des grandes thématiques retenues par notre collectif.

Nous avons montré dans de précédents billets (AGRICULTURE ou AGRICULTUREL en Mars 2007), en quoi une agriculture française forte, est un moteur, de développement qui dépasse très largement l’aspect nourricier, ou le « FOOD POWER ».

Nous redoutons néanmoins, les orientations de la commission ATTALI visant a libérer totalement la distribution, si en amont, et en particulier en matière alimentaire, on ne met pas en place des circuits courts et vertueux.

A cet égard je voudrais livrer au lecteur, une réflexion, tirée d’une question d’un jeune enfant, qui s’étonnait "de ne plus trouver de cerises en octobre"

Si les français consomment de moins en moins de fruits et légumes, c’est sans doute en raison des prix, mais aussi, en raison d’une moindre appétence pour des produits insipides, mûris à la hâte, flétris par un transport, long, coûteux et polluant, et par une banalisation de présentation .

Il faut remettre les pendules à l’heure, expliquer, aux enfants que les cerises c’est en juin, les raisins en septembre, les kiwis en décembre. Ainsi ils vont les attendre, avoir des produits récoltés, en proximité, et retrouver le goût et une hygiène alimentaire éliminant l’obésité.

Il y a là, une vraie piste, car outre la relance de pans entiers de notre agriculture, les transports seront diminués, avec leurs cortéges de nuisances. Les jeunes agriculteurs ont raison, quand ils signalent que délocaliser c’est utiliser du pétrole pour importer nos aliments. Ils ont raison quand ils pointent les risques en matière de traçabilité des produits.

Ils ont encore raison quand ils exhortent de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, en coupant l’agriculture de toute modernité, au prétexte d’un environnement à préserver. Il y a un juste milieu, et les agriculteurs sont les premiers à le savoir.

Donnons aux jeunes agriculteurs, et notamment en périphérie des villes, des terrains qu’ils recherchent, pour y développer des cultures de proximité.

Etendons le principe des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) voir notre billet de juillet 2007, pour qu’il soit le cas échéant piloté par les collectivités locales, nous y trouverons des emplois, une hygiène de vie, une sécurité et une indépendance d’approvisionnement, et nous tisserons du lien social entre l’urbain et l’agricole.

Richard HASSELMANN

Sources crédits et copyrights
AFP
Les AMAP

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 16:27

4 Comments:

Superbe et d'actualité!
Mr ATTALI devrait lire ce que vous écrivez car cette piste, répond a beaucoup de questions, j'espére que PROVIDENTIELLE a des relais.
commented by Anonymous Petit paysan, 17 octobre 2007 à 17:04  
Je suis entièrement d'accord avec vous et il y a longtemps que je privilégie les circuits courts pour mes achats alimentaires .

Comment comptez vous agir pour que vos réflexions puissent se répandre au maximum ?.Je crois que ceci dépasse tout à fait le clivage des partis

Minerve
commented by Anonymous Anonyme, 17 octobre 2007 à 23:24  
Bonjour ,Mr Hasselmann ,

Je ne saurai trop vous remercier pour la réponse que vous apportez à ma question .

Cordialement .

Minerve.
commented by Anonymous Anonyme, 20 octobre 2007 à 19:07  
@PETIT PAYSAN et MINERVE
En premier excusez ma réactivité tardive, liée à une actualité chargée.
Mr ATTALI lira ou pas, car la réalité est ailleurs.
Il n'est qu'a participer aux réunions sur les PLU (plans locaux d'urbanisme)ou sur les Schémas directurs régionaux, pour constater que des voix s'élévent.
Cela n'a rien de partisan, c'est le bon sens, et pour moi l'aspect "partisan " tel qu'on le connaît est déjà une forme de mutilation du bon sens.
nous allons donc produire avant les municipales des fiches, pour illuster la faisabilité de ce que nous préconisons; Nos relais, les reprendront ici ou là.
commented by Anonymous HASSELMANN, 21 octobre 2007 à 11:28  

Add a comment