<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

La roche tarpeienne ……..

jeudi 4 octobre 2007

Il est des jours ou l’actualité, concentre en des raccourcis saisissants, des informations, qui misent bout a bout éclairent « l’obscurité ».

Jugez-en !

L’INSEE sort une prévision de croissance à 1,8%, nous renvoyons le lecteur à nos précédents articles.

Gallimard publie dans la collection "La PLEIADE" , ce superbe roman d’un STENDHAL exilé en Italie et désabusé, "Lucien Leuwen", histoire d’un retour dans une France du 19eme siècle, ou la démocratie est bafouée, par l’alliance de l’aristocratie et du pouvoir, par l’allégeance des députés, par la confusion des genres et des intérêts. Toutes ressemblances serait fortuite, mais a lire sans tarder.

EADS, défraie une nouvelle fois la chronique dans le très mauvais sens. Là encore il y a des amitiés, initiées qui vont être gênantes. Cette affaire outre qu’elle concerne directement le contribuable français, car c’est la Caisse des dépôts et Consignations qui a racheté des titres au cours dopé, est à suivre pour d’autres raisons.

Le délit relevé par l’AMF (autorité des marchés financiers) concerne un grand nombre de dirigeants et cadres. Il sera utile d’identifier ce beau monde, épris d’altruisme et de solidarité, pour éviter de leur confier en d’autres circonstances le bien public !

*Enfin, aujourd’hui, 4 octobre, La garde des Sceaux présente le projet de….. dépénalisation du droit des affaires . Il va falloir faire vite.

Tout cela nous conforte dans l’idée, que notre Collectif, qui se mue en Association déclarée, a une vraie place, en se proposant de mettre en place, dans chaque département, des actions d’information et de formation, pour rendre les citoyens et les jeunes en particulier « Acteurs de leur destin » .

Il est impératif de changer de référentiel de valeurs.

Je crois avec d’autres de plus en plus nombreux, que dans un pays, comme dans une entreprise, une gestion socialement responsable qui respecte, le salarié-citoyen, le Capital vertueux, l’éthique humaniste, et l’environnement n’est pas incompatible avec la performance .

Une performance mesurée a l’aune d’un nouveau référentiel de valeurs, que nous allons forger et qui s’imposera tôt ou tard. Ce référentiel, sera bâti par nos adhérents et sympathisants, à partir des actions de terrains.

Il faut en effet savoir, qu’à vouloir tout mesurer, avec des grilles de lectures standardisées, et éculées, on peut passer a côté d’indicateurs ou tendances, non mesurables en standard mais primordiaux, pour le bien être d’une population et sa confiance en la démocratie !

Richard HASSELMANN


Sources crédits et copyrights
Challenge
AFP
Procastin
La roche tarpeieine (Wikipedia)

Libellés : , ,

posted by Providentielle 2007, 19:44

13 Comments:

Et si vous ajoutez :

"Perquisitions chez Denis Gautier-Sauvagnac et au siège de l’UIMM

Le dirigeant du Medef fait l’objet d’une enquête préliminaire du parquet de Paris sur des retraits suspects opérés sur le compte d’une fédération patronale. La piste d’une « caisse noire » à destination de syndicats « amis » est privilégiée.

Et là, madame Parisot n'évoque pas de séparabilité !!!!
commented by Anonymous Anonyme, 5 octobre 2007 à 10:39  
@Anonyme,
Exact, cela ne nous avait bien évidemment pas échappé, mais nous écrivons avec tact et mesure, et évitons de porter le fer AD HOMINEM
Par parenthése, j'aimerai avoir les réactions de certains internautes visiteurs, qui il y a peu, taxait PROVIDENTIELLE de ne viser que les syndicats de salariés.Le syndicat "Ami" varie en fonction de la thématique, Ami un jour, adversaire un autre.
Tous ce beau monde reléve du même tonneau, le clientélisme, l"Assiette au beurre", et "Passé les bornes, il n'y a plus de limite"
commented by Anonymous HASSELMANN, 5 octobre 2007 à 13:27  
Le tableau que vous dressez est saisisant.
Mais tant que la valeur entrepreneuriale d'un dirigeant devra plus à ses attaches politiques qu'à ses talents réels, les dérappages seront inévitables. EADS est, jusqu'à la caricature, l'image de cette confusion/collusion entre les milieux d'affaire et les milieux politiques. C'est la gauche qui a mis cette "machine" en route, ne l'oublions pas. La responsabilité de l'état est écrasante car au mieux il a pêché par naïveté et incompétence. Ce scandale doit aller jusqu'à son terme, rapidement, et tous les responsables sanctionnés. Notre cher président, chantre de la valeur "travail", mais par ailleurs amoureux du fric et des paillettes du show bizz est au pied du mur. Laissera-t-il la justice suivre son cours ou y aura-t-il un non-lieu après 10 ans d'instruction ? J'ai confiance en la justice, mais ...
commented by Anonymous Anonyme, 6 octobre 2007 à 11:48  
@Anonyme,
Nous ne dréssons pas un tableau, mais un simple constat.Ce constat, c'est celui d'une lecture qui se veut la plus objective possible, et en ce sens nous partageons votre analyse.Oui, il y a faute à l'échelle de l'Etat, par une consanguinité perversse, qui font que des nominations n'ont rien a voir avec la réelle expertise du supposé "manager";Il faut effectivement suivre cela avec attention, car le nombre des dirigeants et cadres concernés peut être instructif, et l'on verra sans doute, que devant le profit facile, l'étiquette droite/gauche n'a plus de signification!
commented by Anonymous HASSELMANN, 6 octobre 2007 à 12:09  
Merci pour votre référence au roman de STENDHAL, il est effectivement trés moderne.Comment comptez vous, vous faire entendre et comment peut-on vous aider?
commented by Anonymous VERGES, 8 octobre 2007 à 13:42  
Par rapport à la CDC, la presse d'aujourd'hui va dans votre sens.Vous semblez savoir de quoi vous parlez, et à plusieurs reprises, les faits vous donnent raison.
J'espére que votre BLOG est lu,mais pourquoi n'est-il pas repris dans les revues de presse?
commented by Anonymous Anonyme, 8 octobre 2007 à 13:45  
Bonjour anonyme

A votre question : "mais pourquoi n'est-il pas repris dans les revues de presse?"

Nous répondrons que notre fil RSS est disponible sur plusieurs agrégateurs notamment sur WIKIO. Ceci dit, nous n'avons entrepris aucune démarche vers les media classiques préférant nous mobiliser sur la diffusion de nos idées.

Vous pouvez néanmoins faire connaître notre blog en en diffusant l'adresse.

Merci de vos encouragement
commented by Anonymous Le Webmaster, 8 octobre 2007 à 14:54  
@ Verges

Merci de votre intérêt. Vous pouvez nous contacter au travers de notre adresse mail directe providentielle@gmail.com
commented by Anonymous Le Webmaster, 8 octobre 2007 à 18:12  
@Anonyme,
En ce qui concerne la CDC, c'est ce qu'on nomme un téblissement "SUI GENERIS", il crée son genre a lui tout seul et est unique dans notre paysage administratif français.
Nous pensions qu'il pouvait être un vrai "tiers de confiance", gardien de l'orthodoxie et la bonne gouverance des participations de l'ETAT. Mais ce n'est pas possible quand son Directeur général est nommé par le pouvoir et que sa conduite d'actionnaire, même au niveau des pactes signés est également télécommandée par le pouvoir.
Cette affaire est révélatrice des limites entre le mot "gouvernance" et sa traduction pratique dans les faits.
commented by Anonymous HASSELMANN, 8 octobre 2007 à 19:46  
Mr HASSELMANN, j'étais le 4 octobre au FORUM de l'emploi de l'économie sociale. je vous ai entendu, et j'ai vu votre succés. Ce que vous dites avec conviction et coeur, c'est ce que notre génération de trentenaire est prête a partager. Mais vous n'aurez pas les moyens de votre belle et noble ambition.
Bon courage quand même!
commented by Anonymous Anonyme, 10 octobre 2007 à 16:14  
@ Anomyme,

J'étais également le 4 octobre au FORUM de l'emploi de l'économie sociale lorsque M. Hasselmann est intervenu.

Je ne vois pas ce qui vous autorise à écrire "Mais vous n'aurez pas les moyens de votre belle et noble ambition"

Sauf peut être un peu de frustration ?
commented by Anonymous S B, 10 octobre 2007 à 16:22  
Rien de grand ne se fait sans utopie. L'utopie est fondatrice. Je trouve ma génération (la fameuse génération Goldorak) parfois bien résignée. Bougeons-nous un peu. Au moins on aura essayer. Et puis il y a du plaisir dans l'engagement. Pas d'angélisme. Si je m'engage pour une association ou une cause, c'est que ça me permet de me sentir bien dans mes baskets, d'être en accord avec moi-même. C'est bien ce qu'on recherche tous non ?
Surpris par l'audience de mon intervention au forum de l'emploi.
j'aime que l'ambition soit reconnue comme belle et noble, mais elle est aussi et surtout collective.
c'est a ce prix qu'il y aura réussite, nous voulons faire prendre une "mayonnaise" en forme de mouvement d'opinion, pour changer le référentiel de valeurs et éclairer les grandes questions sociétales, avec un angle nouveau.
Si l'on ne sort pas des sentiers battus, si l'on ne donne pas aux jeunes des clés de lectures, on tourne en rond.
commented by Anonymous HASSELMANN, 11 octobre 2007 à 22:13  

Add a comment