<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Vous AVEZ DIT PROVIDENTIEL ?

mercredi 28 février 2007

Les 22 avril et 6 mai prochain constituent, à n'en pas douter l'un des rendez-vous électoraux, parmi les plus importants proposés aux français depuis bien longtemps.

Dès le lendemain du 21 avril 2002, avec d'autres nous avons décidé de « presser le pas », persuadés que nous étions que ce pays ne pouvait plus continuer à « se croire seul au monde » pour avoir raison contre la raison.

Nous-nous sommes attachés à forger une réflexion et un projet, en dehors de toute ambition électoraliste, avec un maître mot : LA VERITE quoi qu'il en coûte.

C'est le sens des réunions organisées ici ou là où des actions de sensibilisations initiées. C'est aussi la destinée de ce blog, en souhaitant que le lecteur-visiteur, se pose les vraies questions, et s'approprie sa réponse de la manière la plus objective possible.

Nous avons l'intime conviction que pour parvenir à un développement économique et social harmonieux, notre pays doit réformer son ETAT et pour réformer son état, se donner une nouvelle classe politique.

Reprenons dans l'ordre :

Nous avons besoin de nouveaux élus, concernés et disponibles qui briguent un mandat par conviction, pour FAIRE et non pas pour DURER. le « pas de deux » droite/gauche que nous subissons est le signe d'une démocratie DEFIGUREE, dés lors il n'est pas étonnant que le citoyen ne la reconnaisse plus et se réfugie dans l'abstention ou le vote protestataire vers les extrêmes.

Le remède, chez nous comme partout ailleurs, c'est la fin du cumul des mandats et l'élaboration d'un statut de l'élu équitable.

Nous avons besoin de réformer notre Etat. Budgétivore et immobile, confisqué par les corporatismes, les castes les corps ou les clans, il veut se « mêler de tout sans jamais rien démêler »

Réformons l'Etat pour le recentrer sur de grandes missions régaliennes incontestables et redéployons les fonctionnaires là où ils sont vraiment utiles au plus grand nombre.

Ce faisant nous retrouverons des espaces de liberté et d'initiative pour des collectivités territoriales ou locales pertinentes et légitimes (Régions et communautés d'agglomération ou de communes) et également donnons un signe fort aux hommes et aux femmes qui animent les belles réussites de l'économie sociale et solidaire, avec des fondements ou le solidaire et l'éthique, le disputent avec brio au soucis de la performance et de l'innovation.

Nous avons besoin effectivement d'un développement économique, mais il ne peut se faire sans donne sociale. A défaut nous resterons accrochés à nos petits égoïsmes.

Dans le même temps, nous appelons les Français à regarder la réalité en face : Les droits acquis sous leur forme actuelle ne peuvent perdurer. Notre économie nécessite des ajustements rapides sous peine de transférer à nos petits enfants une charge insupportable et un mode de vie dégradé.

La solidarité intergénérationnelle nous porte donc à donner ou abandonner ici, pour permettre demain au plus grand nombre de recevoir le plus équitablement possible là.

Voilà brièvement l'axe tracé et l'ambition de cet espace. Cela n'est certainement pas électoralement très porteur, mais c'est ce luxe que les citoyens doivent s'offrir.

Nous ne revendiquons rien, sauf le devoir d'apporter modestement notre pierre, car rien n'est joué, et nous comptons bien, dans les semaines qui viennent contraindre les postulants à la magistrature suprême à exprimer la vérité.

Convenez que c'est le moins que l'on puisse attendre si l'on souhaite présider un pays comme le nôtre!

Richard HASSELMANN

Libellés : , , , , ,

posted by Providentielle 2007, 11:33 | link | 5 comments |

2007 : Et si nous parlions d’un FRONT REPUBLICAIN ?

jeudi 22 février 2007

Un 22 AVRIL 2007 constructif en lieu et place d’un 21 AVRIL 2002 stérile, c’est « la mayonnaise » que nous nous efforçons de faire prendre et c’est unanimement ce que les français attendent.

L’arbitraire politico médiatique des partis dits de gouvernement est condamnée par plus de 60 % des citoyens. Cette majorité, de moins en moins silencieuse, veut un débat qui cesse de valoriser exclusivement les 2 candidats donnés favoris par l’ensemble des médias institutionnels et leurs sondages.

La démocratie que chacun appelle de ses vœux ne peut s’accorder avec un système qui ne promeut que deux voies et exclut toutes les autres.

Nous-nous adressons à tous ceux qui ont envie de dire leur lassitude, leur mécontentement ou leur colère. L’occasion est belle et peut être unique d’unir leurs voix dans un choix, raisonnable et crédible.

Mieux qu’une fuite vers les extrêmes, pour un vote de dépit, sans lendemain, un vote clair pour un FRONT REPUBLICAIN peut révolutionner le paysage politique dés le lendemain de la Présidentielle.

Car rappelons-le, l’élection présidentielle n’est qu’une composante de la vie politique de notre nation et ne permet pas le pluralisme.

C’est fort de cette réflexion que nous sommes persuadés qu’une simple prise de conscience de chaque électeur suffira, et contrera toutes les tentatives ou tentations des états majors des grands partis de favoriser un trop plein de candidatures extrêmes pour diluer le débat.

Nous préférons l'espérer !

Jean-Louis VIRAT

Libellés : , , , , ,

posted by Providentielle 2007, 16:23 | link | 4 comments |

Message du webmaster

mercredi 21 février 2007

Bienvenue sur Providentielle 2007

Merci de visiter ce blog et de l'enrichir par vos commentaires et remarques. Nous vous informons toutefois que les commentaires sont modérés et n'apparaitront pas sur ce Weblog tant que les auteurs ne les auront pas approuvés
posted by Providentielle 2007, 11:20 | link | 0 comments |

Rendre les citoyens acteurs de leur destin


Dette abyssale, économie atone, crise de la confiance démocratique, de l’emploi, du logement, réflexes sécuritaires et égoïstes, tout a été dit, écrit, réécrit.

Alors une seule question : pourquoi la France tarde-t-elle tant à résoudre des problèmes que nos voisins Européens sont en voie de traiter ?

Manque de temps, de ressources, de talents, de consensus collectif ?

Nous pensons qu’il s’agit simplement et avant tout du manque de courage résultant d’un système politique vermoulu.

Ce courage, qui consiste à dire la vérité, sans fard, à prendre les décisions qui s’imposent. Pour animer un pays, une collectivité, il faut avoir de vraies convictions, pour FAIRE sans penser à DURER !

Que dire en effet d’un système qui permet a un élu de « faire carrière » en cumulant des mandats simultanés ou successifs, sans jamais être comptable des promesses non tenues ou de l’absence de résultat !

Sérieusement, comment demander a un élu d’engager des réformes courageuses, si sa perspective se limite a sa seule réélection. C’est la raison pour laquelle, des rapports et analyses justes et féconds dorment au fonds des tiroirs, condamnés par le manque de courage politique.

Il s’agit bien d’un verrou qui bloque toute possibilité de réforme et condamne la France à l’immobilisme.

Depuis des années, nous travaillons cette question, nous considérons que c’est la MERE DE TOUTES LES REFORMES, préalable à toutes les autres.

Prenons les choses dans l’ordre. Avant de promettre tout et souvent le contraire de tout, faisons en sorte que nos élus soient impliqués, disponibles et compétents, sans tentation au présent, ni crainte pour leur futur.

La fin du cumul des mandats.

Un statut de l’élu juste et sécurisant.

Un accès pour un nombre significatif de citoyens au référendum d’initiative citoyenne.

Un vrai pouvoir de sanction, sans faiblesse, alloué à la Cour des Comptes.

Tout candidat sérieux à la magistrature suprême doit s’engager sur ces bases. Nous allons nous efforcer de peser en ce sens, par le canal de ce blog et des réseaux et cercles acquis à cette urgence.


J BELLIER/R.HASSELMANN/JL VIRAT
posted by Providentielle 2007, 11:10 | link | 4 comments |

Pourquoi PROVIDENTIELLE 2007 ?

Vous entrez dans un espace de communication en direction du grand public. Ce n’est pas un forum, c’est une fenêtre ouverte pour tester le bien fondé de nos analyses et positions. Depuis plusieurs années, membres d’ENERGIES DEMOCRATES, nous y avons trouvé un formidable laboratoire d’échanges et de rencontres.

Nous respectons l’orientation prise par le fondateur du mouvement, mais ce n’est pas la nôtre. Nous continuons à penser que la fin du cumul des mandats et un statut de l’élu en bonne et due forme sont des préalables indispensables à toutes réformes. L’élection présidentielle et les débats suscités, la sensibilité des français à une approche non partisane sont des conjonctures PROVIDENTIELLES, qui justifient le nom de cet espace : PROVIDENTIELLE 2007 !
posted by Providentielle 2007, 11:08 | link | 0 comments |

Les fondateurs de Providentielle 2007

Jacques BELLIER, 65 ans, Ingénieur TP, Conseiller Municipal de JOUY en JOSAS (78)

Richard HASSELMANN, 61 ans, Directeur Général d’Institution sociale

Jean-Louis VIRAT, 60 ans, Expert Comptable, Chef d’entreprise

Trois expériences, variées et complémentaires, réunies par « La conscience de la terre » et préoccupées par l’avenir de leurs petits enfants !
posted by Providentielle 2007, 11:06 | link | 0 comments |

Message du Webmaster

lundi 19 février 2007

A l'attention des blogueurs :

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que les auteurs ne les auront pas approuvés
posted by Providentielle 2007, 18:01 | link | 0 comments |