<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Délocaliser ou externaliser

mercredi 19 septembre 2007

Comme je m’y suis engagé, en réponse à une question d’un internaute visiteur, je reviens sur la question des délocalisations. On a tout dit sur cette forme visible de la mondialisation, et sur le pas pris par l’économique sur le politique.

Quelques affaires ont défrayé la chronique : Jallatte , DIM , Arena, ...

Il s’agit là de la partie visible de l’iceberg, car des pans entiers de notre savoir faire sont morts, sans que beaucoup de monde s’émeuve. La délocalisation est visible, montrée du doigt et permet a la presse de faire quelques beaux titres.

A mon sens il y a pire, une forme plus sournoise, qui prend de plus en plus de place, pour comprimer les coûts : L’externalisation de certaines tâches et services.

Cette tendance, dont l’intérêt n’échappe pas à l’analyste, est une réelle menace, pour l’emploi, le savoir faire, et la contribution des entreprises à l’effort social indispensable. On externalise, en France, c’est un moindre mal, sauf pour les salariés transférés, qui perdent souvent les couvertures qu’ils avaient dans le giron de l’entreprise.

Mais on externalise aussi à l’étranger, des services supports, finances, centres d’appels, et même dans quelques cas les ressources humaines. En touchant de plus en plus de fonctions au sein des entreprises, l’externalisation, souvent confondue ( à tord) avec la bonne vieille sous-traitance, crée une menace pour le salarié.

Il nous paraît urgent d’analyser le phénomène, qui permet quelquefois, en réduisant des effectifs d’échapper a des contraintes de seuil, et qui rompt l’homogénéité de bassins d’emploi.

Si une ville avait une tradition industrielle forte sur un cœur de métier, jusqu’alors les entreprises implantées, fournissaient de l’emploi, aux ingénieurs, aux ouvriers productifs, mais aussi, à des comptables, des opérateurs standardistes, ou des commerciaux. De plus en plus les fonctions supports externalisées, n’ont plus d’impact induit sur toute l’économie locale.

Si l’on peut admettre que la compétitivité commande, cette technique. Il parait utile d’en mesurer l’effet au niveau des coûts directs, mais également indirects, s’agissant du stress et du mal être des salariés, potentiellement « externalisables »


Richard HASSELMANN


Sources, bibliographie et copyrights
Stratégie logistique
LCI
Wikipedia
Le Journal du Net
20 minutes

Crédit et copyright image
NAGY

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 11:21

2 Comments:

Dans vos divers commentaires et analyses, vous avez fait de la Région, ce que vous nommmez un pôle pertinent de proximité.Pensez vous opportun de doter les Régions d'un vrai pouvoir fiscal et économique, pour soutenir notre tissus industriel?
commented by Anonymous Anonyme, 4 octobre 2007 à 18:13  
@Anonyme,
Je regrette particulièrement l'anonymat, surtout quand les questions sont pertinentes comme c'est le cas ici.
Vous revenez sur un article, qui a suscité peu de réactions et pourtant.
Depuis il y a l'annonce de la fermeture à TOUL, de l'usine KLEBER par MICHELIN.
Dans le même temps, la région LORRAINE vante ses charmes économiques dans un spot radio futuriste.
Il est évident qu'il faut doter les régions de vraies instruments de planification et d'une puisssance financière de nature a la rendre un véritable stratége économique.
Pour cela il faut des Conseillers régionaux porteurs d'un seul mandat, et une schéma administratif et territorial repensé. Réforme du Cumul des mandats et réforme de l'Etat, nos leCteurs les plus assidus savent de quoi nous parlons depuis....plus de 5 ans maintenant.
commented by Anonymous HASSELMANN, 5 octobre 2007 à 13:42  

Add a comment