<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

"Le moindre mal"

mercredi 2 mai 2007

A ceux et celles qui portent attention à nos analyses et à notre action, nous souhaitons dire ici que tout reste à faire.

Ce 6 mai au soir, quel que soit le résultat, la France sera en situation d'opposition ou d'enlisement.

Pour notre part, affranchis de tout esprit partisan, et libres de tout calcul électoraliste vivrier, nous ferons le choix du moindre mal !

Les trahisons d'ou qu'elles viennent, les ralliements guidés par des survies politiques individuelles, ou les soutiens contre toute morale à des élus discrédités, prouvent, si il en était besoin, que l'immédiat commande de refonder notre démocratie.

Nos fondamentaux sont d'une cruelle actualité.

La fin du cumul des mandats, de nature à faire émerger des citoyens avec de vraies convictions, sera "La mère des réformes" préalable indispensable pour réformer l'Etat, avec ambition et lucidité. Cela pour dégager les moyens financiers d'une relance économique et sociale harmonieuse, sans alourdir la dette et même la réduire.

C'est cette vision et elle seule qui doit guider notre vote, ou notre réserve le 6 mai prochain.


Richard HASSELMANN et Jean-Louis VIRAT

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 10:06

5 Comments:

Votre prise de position est conforme a vos analyses. Il est évident que quand on voit les ralliements d'UDF historiques au candidat, ou les contorssions de la candidate pour satisfaire tout "le monde et son pére", c'est a vous décourager.
Merci de faire une proposition nouvelle dés le 6 mai, je crois que beaucoup de vos amis l'attendent.Ce 6 mai, pour ma part je voterai en âme et conscience, mais sans enthousiasme et c'est dommage.
commented by Anonymous CASSIOPEA, 2 mai 2007 à 15:35  
bravo à cassiopea. j'espère que comme moi elle est une femme car notre sexe a souvent le courage de ses opinions. Certains me diront que c'est pour cela que Mme ROYAL fait mieux le grand écart que M. SARKOSY. C'est tout le débat....
Faut-il choisir entre le bloc ou l'éventail ? L'un est brutal, l'autre fait du vent !
que PROVIDENTIELLE 2007 s'attèle dès le 6 mai à mieux communiquer et je suis sûre que pour les prochaines grandes échéances électorales (régionales et européenne) ce mouvement trouvera un écho
commented by Anonymous A. SEACH, 2 mai 2007 à 18:06  
Dans la perspective des législatives, avez-vous des pourpalers avec le "Parti Démocrate" pour présenter des candidats ?

Ce serait à mon avis une action qui correspondrait à votre engagement.
commented by Anonymous République, 2 mai 2007 à 18:35  
J'espére avoir beaucoup d'internautes du beau sexe sur ce blog, aprés le 6 mai, car l'esprit est raffraichissant.L'image du bloc et de l'éventail, vaut son pesant d'or, cela mérite un oscar du bon mot.
Surtout que cela est parfait en terme d'illustration.
Plus sérieusement, nous espérons effectivement pouvoir continuer, car nous ne pouvons nous résoudre a croire, qu'avec un peu de pédagogie, il ne soit pas possible de faire comprendre, que le cumul des mandats, la politique à vie, est un cancer qui tue tout honneur, qui conduit a fouler au pied des convictions et analyses pertinentes.Le 6 Mai au soir la France se sera donnee un Chef de l'Etat (le terme est aséxué), mais rien ne sera résolu, bien au contraire.Nous reprendrons donc notre bâton de pellerin, qui se transformera si besoin était en fouet,pour mettre le doigt sur les promesses non tenues, les capitulations en rases campagnes, et les nouvelles dérives des indicateurs économiques et sociaux de notre beau pays.
Un dernier petit mot, pour répondre à un mél personnel:
"Voter blanc c'est voter pour l'autre" me dit -on.
Il s'agit là d'une approche philosophique, sur l'indécision.
Effectivement, en votant blanc ou en s'abstenant, on perd une voix contre l'autre. L'autre est ici celui ou celle, considéré(e) comme l'adversaire.Mais si , en fait le choix se résume entre 2 "AUTRES" , le vote blanc devient alors un vrai vote éthique, par rapport a soi-même.
commented by Anonymous Hasselmann, 2 mai 2007 à 18:49  
découragements.... l'ambiance ici semble à la morosité... au "retrait"... celui d'avant la traversée du désert. Espoirs déçus, illusions envolées, mais toutjours, la justesse des analyse, des propositions, du choix pour dimanche.
Que retenir de cette campagne ? D'abord, la désinformation ! Pour ma part, lecteur éclectique pas si pointu, je reste estomaqué par le manque de contradiction dans les débats, par la quantité de contre-vérité (mensonges ?) ou approximations entendue de la bouche des 2 finalistes. Et quelque chose me dit que cela ne s'arrangera pas.
A choisir entre l'entrisme de certains illustres bien connus ici et le souhait de construire sur de nouvelles bases, je voudrais vous encourager à suivre cette seconde voie : patiemment, pointer, illustrer, expliquer les nécessaires révolutions à entreprendre, et ne jamais mollir lorsqu'il s'agit de pointer l'absence de probité et d'indépendance, de droiture, de courage ou d'ambition de nos futurs dirigeants... Et si réseaux il y a, par avance, je vous prie de les activer pour faire entendre un autre son de cloches durant les 5 prochaines années.... Ou providentielle 2012 comme vrai contrepouvoir.

Renaud Coudrier
commented by Anonymous renaud Coudrier, 3 mai 2007 à 23:49  

Add a comment