<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Et après ?

vendredi 20 avril 2007

Un dernier message avant d’appliquer la réserve que nous expliquions dans notre précédent article.

N’ayez crainte, dès l’obligation légale passée, nous serons prêts à redevenir une force de proposition et de dialogue avec tous ceux qui nous font ou nous ont fait l’honneur de visiter notre espace.


Providentielle 2007, véhicule une vision et un projet, que seule notre totale indépendance vis-à-vis des partis nous autorise.


Nous appelons de nos vœux l’émergence d’une nouvelle démocratie, qui soit en capacité et en courage, pour mener à bien un programme sur 5 à 10 ans avec des objectifs clairs et mesurables.


Nous avons osé parler d’un vrai contrat d’entreprise, pour "l’entreprise France", avec obligations de moyens, obligations de résultats, « reportings » semestriels d’exécution et retour par voie référendaire devant, nos mandants, les citoyens, si des blocages se font jour.

Un contrat avec un vrai cahier des charges, construit sur des pré requis :
La conscience de la terre, l’homme et son travail valeur absolue et non valeur relative, primauté à la santé, l’éducation et la recherche, et réforme de l’ÉTAT, pour achever la régionalisation, tisser du lien social par un redéploiement des services publics là ou ils sont utiles.

C’est simple, mais force est de constater qu’aucun candidat n’a le courage d’aller au bout de cette logique, car il faut d’abord tirer le verrou qui bloque tout cela.


Nous avons forgé le concept de « LA MERE DE TOUTES LES REFORMES », s’agissant de la fin du cumul des mandats, pour disposer d’élus concernés et disponibles, et investis d’une mission dont ils sauraient qu’elle ne sera pas un métier.

Pour cela il faut avoir l’audace, ou le cran de rompre les amarres, avec les clans, les cliques, les castes. Nous pensions que devant la soif d’air de l’électorat, dont plus de 60 % dit avoir perdu confiance dans le politique, dont 35% (15 millions), encore ce jour, sont indécis, nous pensions que sur nos amicaux conseils, au moins un candidat aurait ce vrai courage.

Au moment où j’écris ses lignes, l’un hésite à faire cette déclaration, c’est dommage, cela peut lui coûter la magistrature suprême.
Pour notre part, nous prenons rang, après le 6 mai, car un vrai mouvement, lucide, ouvert sur le monde tel qu’il est, respectueux d’éthique, de solidarité intérieures et extérieures, reste à bâtir, avec tous ceux, pour qui les mots qui précèdent ont un sens.

Ce blog, sa newsletter, son courriel , seront après le 6 mai les lieux d’accueils pour toutes les bonnes volontés. Afin que chacun puisse redevenir acteur de son destin !!!


Merci de vos attentions et votez, en fonction de ce qui nous réunis.


Richard HASSEMANN

Libellés : , , , , ,

posted by Providentielle 2007, 14:24