<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Naissance du Parti Démocrate

mercredi 25 avril 2007

Communiqué de presse

François Bayrou annonce la disparition de l'UDF et son remplacement par un nouveau parti centriste baptisé Parti démocrate.


"D'ores et déjà, pour changer définitivement la politique française, j'annonce la création d'un nouveau parti politique, le Parti démocrate", a déclaré le candidat de l'UDF à l'élection

présidentielle arrivé en troisième opposition au premier tour, lors d'une conférence de presse dans un grand hôtel parisien.

Ce nouveau parti, a-t-il dit, "présentera des candidats à toutes les élections à venir, et d'abord aux élections législatives, pour représenter les Français qui veulent une politique nouvelle, indépendante, libre dans son expression et décidée défendre les citoyens sans se laisser intimider par les menaces ou les tentations diverses liées au pouvoir"

"Le Parti démocrate proposera de refonder nos institutions pour que le mot démocratie trouve son sens en France", a-t-il ajouté.

Les contributeurs et les auteurs de ce blog auront l'occasion de s'exprimer rapidement sur ce communiqué et ses implications.

Le Webmaster

Source : REUTERS
posted by Providentielle 2007, 16:46

8 Comments:

J'attendais respectueusement votre commentaire pour vous soumettre le mien ,celui ci tardant ,je me lance .
F.Bayrou a justifié sa candidature par sa volonté de dépasser la France des partis ,or ,à peine le 1er tour passé ,le voilà qui annonce la création d'un nouveau parti .Où est la cohérence ? Elle est dans le fait que F.B.est un homme d'appareil qui a toujours fonctionné dans et avec un parti .Il n'est pas gené par la France des partis ,mais par le fait que ce ne soit pas la France de SON parti .

Selon son adversaire du second tour ,il adaptait son programme aux électeurs qu'il sollicitait . N'étant pas au second tour ,il doit faire le grand écart et demander à ses électeurs UDF de s'adapter au programme Royal .Ceux ci ne le suivront pas .Sa performance au 1er tour repose sur les électeurs socialistes qui se sont reportés sur lui .Les UDF feront comme ses députés qui rallient en majorité N.S ,même un ami personnel ,le député maire de Rouen .

Cela me gêne de voir des hommes de votre valeur ne pas sentir ce mouvement impérieux qui a poussé plus de 80% d'électeurs à clarifier une situation ,à ECARTER les extrêmes où ils se réfugiaient auparavant pour tenter de faire confiance à 2 candidats neufs ,encore jeunes et clairement différenciés .

On verra si la suite me donne raison ,je le souhaite ,et je souhaite que N.Sarkozy qui a su fédérer votre ancien favori ,C.Blanc ,réussisse son pari .

Marie -Minerve
commented by Anonymous Anonyme, 27 avril 2007 à 23:32  
A Marie Minerve,
Votre prise de position est tout a fait respectable.
Je pense qu'effectivement F BAYROU, s'est trouvé plus prisonnier des vieux reflexes partisans qu'il ne le pensait. Pour s'en convaincre il n'est qu'a juger des déclarations de parlemenatires, qui étaient proches de F BAYROU, certain étaient mêmes ses portes-paroles. Tout ce beau monde, dans un réflexe vivrier, se précipite vers le candidat UMP.
Cela aura au moins un mérite c'est de dégager la voie pour autre chose.En ce dimanche soir il nous reste quelques mots a peser pour que nous donnions ,modestement ,notre sentiment.En toute hypothése, vous connaissez nos fondamentaux, c'est eux qui comptent, avec un petit supplément d'âme qui nous conduit a penser que la fin ne justifie pas certains moyens.Un vrai projet pour la France, doit être une entreprise affinitaire et de sens, qui recherche le plus grand dénominateur commun .
commented by Anonymous Hasselmann, 29 avril 2007 à 17:30  
Mr Hasselman ,je ne pense pas que tous les ralliements UDF soient faits dans un réflexe vivrier .

Je ne pense pas que des gens de la valeur d'un JL Bourlanges par exemple craigne pour son siège .

G. de Robien que je tiens en grande estime a accepté de collaborer avec N.S.avant que ce soit la mode et c'est lui qui a dù subir le sectarisme de ....F.Bayrou .

Celui ci rejette en effet tous ceux qui ,même s'ils ne l'abandonnent pas ,soutiennent Sarkozy .J'ai rencontré aujourd'hui 4 personnes qui avaient voté pour Bayrou au 1er tour et qui ne supportent plus sa nouvelle orientation .

Si vous ne vous résolvez pas à choisir ,vous vous excluez vous même du grand mouvement qui a porté plus de 80% de français aux urnes .Choisir ,le courage est là .

Cordialement Marie-Minerve .
commented by Anonymous Anonyme, 30 avril 2007 à 00:21  
M HASSELMANN a raison.

Alors que beaucoup au centre souhaitent la fin du monopole bloc de droite contre bloc de gauche, la réaction qui consiste à je jeter dans les bras de l'un ou de l'autre pour protéger son (ses) mandat(s) en dit long sur les femmes et les hommes politiques actuels.

Ce constat devrait amener les vrais démocrates à se projeter sur la durée pour offrir aux français un contrat de programme non partisan.

Les élus centristes qui rejoignent l'UMP en croyant que leurs particularités seront prises en compte sont naïfs ou cyniques.

La nouvelle génération politique existe, il reste simplement à lui permettre d'émerger.
commented by Anonymous Anonyme, 30 avril 2007 à 11:37  
Les élus centristes ne rejoignent pas l'UMP .

Ils soutiennent N.Sarkozy tout en restant UDF .

Grosse nuance .....

Minerve
commented by Anonymous Anonyme, 30 avril 2007 à 15:56  
UDF vous dites ?

Le communiqué parle d'un nouveau parti démocrate. Ce qui signifie que l'UDf va être dissoute et que ceux qui ont rejoint la candidature UMP vont devoir accepter soit d'intégrer l'UMP ou d'accepter un bantoustan comme indiqué par les représentants du candidat Sarkozy.

Que ne ferait-on pour un strapontin ?
commented by Anonymous Anonyme, 30 avril 2007 à 19:17  
Marie,

Nous ne nous sommes jamais rencontrés, mais nous nous connaissons déjà bien grâce à nos nombreux échanges. Il nous arrive d’être d’accord et, parfois, c’est le contraire.
Pour vous parler franchement, évitez, évitons les procès d’intention.
Certes, vous pourrez nous rétorquer nos griefs vis-à-vis des élus UDF qui rallient Nicolas Sarkozy. Mais soyons raisonnables, il y a des évidences incontestables et ce sont bien celle-ci que nous dénonçons.
Sur le fond, nous attendons avec inquiétude la suite de l’action de François Bayrou. Est-il capable de l’électrochoc dont la France a besoin ? Saura-t-il s’éloigner d’une partie de ses fidèles plus soucieux probablement de leur réélection que de l’intérêt du Pays ? Saura-t-il fédérer autour de lui des valeurs diverses et crédibles ? Saura-t-il ensuite faire rêver la France et les Français condamnés à se rabattre sur deux conceptions, certes différentes, mais aussi manichéenne et comptable l’une que l’autre ?
L’UDF est morte. Le Parti Démocrate, ou quelque chose qui lui ressemblera, n’existera qu’avec des hommes « neufs », des idées neuves et surtout avec une conception neuve ou plutôt novatrice. Rien est gagné.
Nous ne sous-estimons pas la peur de l’inconnu qui, à notre avis, explique que tant de Français aient pu choisir de faire du neuf avec du vieux. Mais jusqu’à quand ?
commented by Anonymous Jean-Louis VIRAT, 30 avril 2007 à 19:59  
En ne choisissant pas de suivre le mouvement je prends le risque de m'exclure de la suite.
C'est sans doute vrai, mais c'est aussi l'idée que je me fais de certaines convictions.Pour pouvoir se regarder dans une glace, pour ne pas être obligé de changer de trottoir quand on croise un ancien ami, il faut accepter de ne pas participer;
Cela dit je confesse que c'est plus facile quand on existe en dehors de la politique et que l'on ne se croit pas investi d'un destin dés son plus jeune age!
Fontenelle disait "pour trouver la vérité, allez a l'opposé de la multitude".Nous n'en sommes pas là, mais à l'évidence la vérité, à l'aube de ce siécle, n'est pas dans le caporalisme partisan.Encore moins dans du révisionnisme de bas étage,J'étais étudiant en...Mai 68, c'est vrai qu'il y a des séquelles à revoir, mais il y a trés longtemps que les politiques en place pouvaient y remédier, 40 ans cela commence a faire longtemps!
Cette réactivité ressemble à la chronaxie d'escargot, c'est inquiétant à l'aune de la competition planetaire qui nous est proposée.
commented by Anonymous Hasselmann, 30 avril 2007 à 21:05  

Add a comment