<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Le triomphe des partis et de l’immobilisme

lundi 23 avril 2007

Les partis ont donc triomphé. Il nous reste plus que le choix entre affrontement et pourrissement. Une nouvelle fois la France va devoir aller au fond du trou pour rebondir avec une certaine grandeur.

Pour le moment les « combinaziones » électoralistes battent leur plein. Ce que nous reprochons c’est que l’expression citoyenne qui semblait avoir retrouvée ses lettres de noblesse risque d’être une fois mise sous l’éteignoir. Mais les français par leur mobilisation et leur vote ont clairement exprimé un souhait : Celui de voir les frontières bouger et avoir un avenir commun.

Pour notre part nous pensons que François BAYROU doit s’abstenir de répondre à ces appels du pied. Nous pensons qu’il a acquis la reconnaissance et la légitimité pour conduire le courant de pensée réformateur dont la France a besoin.

A condition d’accepter la traversée du désert.

A condition de vouloir réformer profondément nos mœurs politiques.

En ce qui nous concerne, nous serons constructifs et vigilants et dans l’immédiat nous pensons qu’un vote blanc au second tour peut être une attitude cohérente.

Comme nous l'avons évoqué dans plusieurs articles et commentaires, le maître mot est et reste : VIGILANCE. Vous comprendrez, dans ces conditions, que nous sommes enclins, dans l'état actuel de l'écoute qui nous est faite, à ne donner aucune instruction pour le second tour, si tant est que nous en donnions une le 4 mai au soir



Jean-Louis VIRAT et Richard HASSELMANN

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 10:03

8 Comments:

Vous suggérez le vote blanc, ne croyez vous pas que vous rendez encore plus opaque votre positionnement ?

Vous appelez à la vigilance mais laquelle ?

Seriez vous si influents que vous puissiez influer le cours politique des choses ?
commented by Anonymous Republique, 23 avril 2007 à 18:47  
Quel serait votre position au cas ou François BAYROU se joindrait à l'UMP pour gagner les législatives ?

Combien sur les quelques 30 députés UDF vont-ils tenter l'aventure, alors qu'on sait que de ROBIEN ou SANTINI pour ne citer qu'eux on déja franchit la porte de l'UMP ?
commented by Anonymous Anonyme, 23 avril 2007 à 18:52  
Ce premier tour est prometteur d'un renouveau démocratique.
D'une part, les citoyens se sont réappropriés la chose publique en votant massivement. D'autre part, les extrêmes ont été extrémisés. Enfin, la volonté de changer la donne s'est clairement manifestée : les 2 "appareils" finalistes sont perturbés au point d'accentuer ridiculeusement leurs danses du ventres habituelles.
Laissons les deux finalistes s'expliquer aves des schémas dépassés de la politique et de la démocratie. Et préparons la relève avec un nouveau parti.
commented by Anonymous Anonyme, 23 avril 2007 à 20:46  
Richard et Jean-Louis, je suis complètement en phase avec vous. Même si cela passe pour de l'opposition stérile aux yeux de certains. Même si cela suppose une véritable traversée du désert. Quoi qu'il en dise, Sarko n'aura pas la légimité non pas politique mais éthique et moral au premier sens du terme, pour tenir tête aux frondes qui ne manqueront pas d'arriver. Et avec Ségo, c'est la ruine économique et financière qui nous attend.
Et si ce premier tour n'avait pas consacré avant tout "le courage dans l'action" ?

Sans occulter la forte demande de renouvellement....
Sans occulter la forte demande de renouvellement.... en appelant à voter SARKOZY ?

Vous êtes vraiment impayeble carolus !!!
commented by Anonymous Anonyme, 24 avril 2007 à 19:10  
En mon âme et conscience personnelle, je ne sais pas comment je voterai le 6 mai. En principe blanc. L'esprit d'ouverture témoigné par les deux candidats relève de l'opportunisme.
Au point de dépravation politique où nous sommes rendus, je me dois d'avoir la sagesse d'être indifférent aux calculs politiques dont aucun ne peut répondre au désir de changement. Nous n'allons pas faire du neuf avec du vieux, je veux parler des appareils.
Fondamentalement, je souhaite que les Français se parlent, ou plus précisément dialoguent. Que la France se réconcilie avec elle-même. Celà passe par l'union et l'ouverture, pas par la confrontation et l'invective. Sans donner le bon dieu sans confession à Bayrou, je pense qu'il était le seul à pouvoir répondre à ce préliminaire essentiel. Encore faudrait-il que ce soit mis au service des objectifs que nous considérons comme prioritaires : le cumul des mandats et l'assainissement de notre vie politique, puis la dette et la réforme de l'Etat et du public, l'innovation dans le domaine de l'économie sociale solidaire et responsable, en combinaison avec une logique écologique qui peut offrir bien des perspectives. Tout ça en espérant restaurer un lien social en déclin régulier.
Et l'économie, demandent certains. A notre sens elle doit occuper une place prioritaire, mais, vu les enjeux, les pro de l'économie ne manqueront pas pour donner le meilleur d'eux-mêmes dans la logique que nous réclammons.
Enfin, nous restons également adversaires de l'assistanat et de l'irresponsabilité et de la loi du plus fort.
Sauf surprise porteuse d'espoirs réellement crédibles, acceptons la traversée du désert pour réfléchir et préparer avec d'autres le changement qui finira par s'imposer, par pourrissement ou par explosion.
Daladier fut acclamé au Bourget en septembre 38 après avoir baissé sa culotte devant Hitler, la suite nous la connaissons : le chaos et seulement ensuite le sursaut avant enfin de bâtir!...C'est la France!
commented by Anonymous Jean-Louis VIRAT, 24 avril 2007 à 19:47  
Merci de vos réactions.
Il faut replacer les choses a leur niveau, PROVIDENTIELLE 2007, est un collectif, lieu de rencontre de citoyens, qui envisagent de consacrer un "TEMPS DE VIE" pour faire comprendre que la France ne peut avoir raison contre la terre entière, mais qu'elle peut et doit aussi proposer une autre manière de fonctionner.30% ici, 25%là, nous posent question.nous pensons que les 2 projets de société qui nous sont proposés le 6 mai ne sont pas les seuls et pour nous ils ne sont pas les bons! Cela posé, la réalité est là, c'est ce choix qui nous est offert.IL nous appartient donc de prendre rang, et de nous poser en vigie, sur les 5 ans qui viennent.
Quel que soit le vainqueur le 6 mai, nous ne manquerons pas de mettre le doigt sur les promesses fallacieuses et les incohérences .Nous avons énoncé nos fondamentaux indispensables, les investitures lors des législatives et la composition du premier gouvernement seront des marqueurs .
commented by Anonymous Hasselmann, 24 avril 2007 à 22:36  

Add a comment