<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Union pour un pacte législatif ?

lundi 12 mars 2007

Les récentes évolutions dans les intentions de vote annoncent sans doute de surprenantes perspectives dont nous allons découvrir maintenant la portée et la nature.

Un peu de fiction pour commencer. Celle du troisième homme en train de devenir peut-être le premier, peut-être même plébiscité par les Français. Les « responsables » politiques pourront-ils dès lors ignorer la force d’un tel message ?

Que pourrait valoir par conséquent, pour la prochaine législature, l’affrontement gauche - droite rejeté par tant de Français ?


Alors rêvons. Imaginons notre troisième homme devenu le premier, fort de sa légitimité, s’adressant aux formations politiques.
Imaginons le, dès le lendemain de son élection, inviter chacune et chacun à s’engager solennellement dans un pacte législatif.

Celui de constituer le gouvernement d’Union Nationale que les Français attendent.

Celui d’un gouvernement composé en proportion des résultats des élections législatives.

Celui de faire conjointement un diagnostic, de sélectionner les priorités et le partage des efforts avec justice et efficacité, puis d’en faire la pédagogie pour passer à l’action. Et ainsi de redonner espoir et confiance à la France.


Les partis n’auront pas les moyens de refuser. Car ce serait trahir les électeurs. Ce qui laisserait le champ libre au « Parti du Président » !


Voilà pourquoi nous pensons que nous accédons à une configuration insolite, une configuration qui bouleverse nos grilles de lecture convenues ! Une configuration qui peut ouvrir la voie à une révolution tranquille :
Providentiel !

Providentiel, si notre troisième homme devenu le premier sait s’entourer des ces valeurs de droite et de gauche dont les camps adverses lui font grief de ne pas en disposer assez lui-même !

Comment mieux rompre qu’ainsi d’avec cette lutte de clans tant dénoncée et dont les Français ont désespéré de ne jamais sortir ?
Nous n’en imaginions vraiment pas tant il y a peu !

Raisonnablement ne laissons pas passer cette chance totalement inhabituelle et, nous le croyons, historique.

Jean-Louis VIRAT

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 11:36

14 Comments:

Bonjour,

Vous semblez, sans le nommer, recommander un candidat du center qui monte, monte, ...
commented by Anonymous République, 13 mars 2007 à 16:25  
"Nous roulons pour la France, pas pour un candidat" c'est que nous avons écris dans l'article "Nous voulons un catalyseur"

http://providentielle.blogspot.com/2007/03/nous-voulons-un-catalyseur.html
commented by Anonymous Le Webmaster de Providentielle, 13 mars 2007 à 19:34  
Richard Hasselmann, un des contributeurs de ce blog, écrit chez Energies2007 :
"...nous avons fait un choix.[...]Les concurrents sont dans les boîtes de départ [...] le troisiéme porte une casaque bizarre, jamais vue, il s'agit peut être des couleurs de l'espérance, mais cela désoriente les parieurs.
[...] pensez vous que la culture est de gauche ou de droite?
Sans autres commentaires!!!"


SVP assumez un peu. "Nous roulons pour la France, pas pour un candidat". Seriez-vous si vite devenus comme les autres, adeptes de la langue de bois?

Il n'y a pas de mal à soutenir Bayrou (quoique je trouve que ses propositions en matière économique, de système social et de modalités de l'action publique est le moins réformateur, le moins audacieux, le moins courageux des 3...) et je sais que vous n'avez pas initié ce blog comme cache-sexe d'un soutien à ce candidat. Mais maintenant que votre choix est fait et ferme, vous devriez l'assumer. Que Bayrou ne soit qu'un moyen au service d'un objectif plus large, soit (et tant mieux). Mais ne tournez pas autour du pot car ce que les Français se demandent, et ce que "république" vous demande, c'est "pour qui voterez-vous, pour qui dois-je voter"?

Car vous êtes censés porter une nouvelle façon de faire de la politique. Assumer, être transparent, parler vrai est le B.A ba du début du commencement... La démocratie ne peut reposer que sur des choix clairs.

Amicalement et respectueusement
commented by Anonymous carolus, 14 mars 2007 à 15:13  
@ Carolus,

Richard HASSELMANN vous répondra en ligne
commented by Anonymous Le Webmaster, 14 mars 2007 à 15:29  
Bonjour,

Lecteur récent de ce blog et assidu de celui de Energie 2007, je découvre un commentaire de M. CAROLUS qui semble donner des leçons en termes de langue de bois.

Vous ne trouvez pas CAROLUS que le grand écart idéologique que représente le passage dans le camp du candidat de l'UMP avec des justifications aussi faibles que :

"...l'Appel, qui met en avant des réformes profondes à mettre urgemment en oeuvre. Christian Blanc a constaté à juste titre que le seul à vouloir mener réellement la plus grande partie d'entre elles est Nicolas Sarkozy. Il en a donc tiré les conséquences..."

n'est pas un monument de langue en chêne massif ?
commented by Anonymous Anonyme, 14 mars 2007 à 15:50  
Carolus m'a devancée ,mais je souhaitais vous demander d'ASSUMER enfin le choix de votre candidat ,transparent depuis fort longtemps .
Grace à J.L.Virat ,je suivais Energie 2007 ,et j'essayais de répandre avec qq succès le msg de C.Blanc ,et tout d'un coup ,celui ci n'a plus été valable !Tout d'un coup ,il devenait un minable parce qu'il soutenait Sarkozy ,donc vous soutenez un AUTRE candidat ,et il faut avoir le courage de le dire .
D'après vos ages respectifs ,même si vous étiez très jeunes ,vous avez dù connaitre la IV ème République ,vous voyez maintenant l'Italie avec + de 100 ministres et ça ne vous suffit pas ?
Il faut également donner des noms de gens à gauche qui vous paraissent suffisamment modernes et déterminés pour GOUVERNER .

cordialement. Marie-Minerve
commented by Anonymous Minerve, 14 mars 2007 à 16:20  
A CAROLUS,ANONYME et MARIE MINERVE.
Les différents contributeurs, sont libres deleurs propos, car le fonds est respecté.

Je comprends fort bien l'effervescence qui monte et les incertitudes qui l'accompagnent;
Alors reprenons les fondamentaux, nous avons oeuvré au sein d'energies démocrates, sur une base simple:Il faut relancer la croissance, noatmment en réergisant la recherche, pour cela il faut dégager des moyens, sans alourdir la dette, et cela passe par la réforme de l'ETAT notamment.

Pour réformer cet état, nous avions convenu qu'il fallait une équipe nouvelle, et des élus concernés et disponibles.

C'est le sens de la mére des réformes, la fin du cumul des mandats et une assemblée nationale, avec des représentants labellisés (cf ma formule de persistance rétinienne et auditive) pour que l'électeur les répére.

Nous n'avons pas dévié et attendons toujours, a ce jour des assurances, pour que cela soit promis solennellemnt avant le scrutin, par un candidat qui puisse être en capacité de le faire.

Convenez que ce sera peut être plus difficile pour certains que pour d'autres.

Enfin juste un dernier point, que l'on vienne pas me dire, que la démocratie a besoin d'opposition, et que le citoyen a horreur du vide.

Au soir du deuxiéme tour, l'opposition sera là, elle sera composée de tous les électeurs du battu!!!

A vous enfin de juger en âme et conscience, tous élements confondus, si certains candidats, peuvent répondre a ces pre-requis.
commented by Anonymous Hasselmann, 14 mars 2007 à 18:44  
D'abord, le ton de mon premier message a peut-être paru aggressif. S'il a été perçu comme cela, sachez que ce n'est pas le cas de mon esprit!

@ "Anonyme",
Quelle langue de bois?
Tout le projet de Christian Blanc ne se résume pas, loin s'en faut, au cumul des mandats et au simple constat de la gravité de la dette publique.

Sur l'innovation et la réforme de l'Etat (entendu comme l'administration), c'est évidemment avec Sarko que les convergences sont les plus importantes. Il a fusionné des entités administratives qui fonctionnaient en vase clos, tant à l'Intérieur qu'à Bercy, il ose évoquer le nombre de fonctionnaires, il a pris des positions extrèmement précises sur l'innovation et la croissance (cf http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/a_l_interieur/le_ministre/interventions/saclay-sarkozy-19-01-07/view)...

A moins que la langue de bois soit finalement toute autre langue que la vôtre.

Comme l'écrit Minerve, je suis assez étonné que des personnes qui partagent les priorités de M. Blanc et connaissent sa compétence comme son intégrité puissent le jeter aux orties du jour au lendemain parce qu'il a choisi un candidat qui ne correspond pas à vos désirs.
commented by Anonymous carolus, 14 mars 2007 à 18:45  
Le moment est venu que je réagisse aux commentaires :
1) Il ne suffit pas que NS ait les meilleures idées ou intentions pour que ça marche. Il faut une volonté collective. En homme d'action je suis convaincu que NS aurait trop d'opposants pour que ça marche. C'est donc de mon point de vue un mauvais choix.
2) La situation est trop grave pour avoir un esprit de clan ou de dévotion à un homme. Donc nous nous imposons la règle de parler des principes propice à l'ouverture et à l'union indispensables.
C'est bien pourquoi nous souhaitons voir émerger une situation providentielle. Que cela déroute ne nous surprend pas.
commented by Anonymous VIRAT Jean-Louis, 18 mars 2007 à 10:19  
@Carolus,

Comme c'est amusant de vous voir Sarkoziste !!!!

Il ne reste à espérer pour vous que la victoire car en cas de défaite vous aurez mis fin au projet originel et original d' Energies.

De toute façon, en cas de victoire, noyé dans l'UMP, il vous faudra avaler les couleuvres et dieu sait qu'elle seront grosses.

Mais que ne ferait-on pour un confetti de pouvoir ?
commented by Anonymous Anonyme, 18 mars 2007 à 16:38  
@ Anonyme,

Pourquoi, cette sorte d'agressivité, si je peux me permettre et surtout ce procès d'intention? Droit que je ne vous accorde pas.

Je n'ai absolument pas d'ambition politicienne, ni même électorale, j'en ai fait l'un de mes principes. Je vous invite donc, si le débat loyal vous convient, à prendre mes parole telles que je les écris.

Les ambitions et les procès d'intention, dignes des adeptes de l'affrontement comme des régimes totalitaires, font suffisamment de mal pour que je veille à ne pas tomber dans les misérables pièges que je dénonce comme beaucoup de concitoyens.
commented by Anonymous Jean Louis VIRAT, 19 mars 2007 à 11:31  
Poursuivez votre combat, il n'est pas vain...
Les choses s'organisent en province. Certains vont avoir de drôles de surprises aux législatives...
Gérard JAULIN -http://initiativeeuropeenneetsociale.over-blog.com
Responsable IES (Initiative Européene et Sociale) Normandie
Ancien relais local Energies2007 Normandie
Merci Gérard pour vos encouragements
commented by Anonymous Webmaster, 29 mars 2007 à 16:27  
membre d'ENERGIE DEMOCRATE depuis le début je vous rejoint pour le choix (attentif et critique)
de F. BAYROU
amitiés à mon compère VIRAT

A-Y PIAGUET
commented by Anonymous piaguet andré-yves, 16 avril 2007 à 09:46  

Add a comment