<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Santé du citoyen et santé du pays

dimanche 11 mars 2007

Pour avoir participé dans le courant des années 70 aux réflexions engagées sur les simplifications administratives, travaillé sur la dégradation du ratio de dépendance, fondement de l’apparition des premières retraites individuelles par capitalisation (CNP), ou encore participé a l’éveil de la conscience environnementale (T. MONOD , R. DUMONT ), je pense que tout est dit et écrit, il faut simplement vouloir : Vouloir déchirer le « VOILE d’IGNORANCE »

Vouloir mettre en œuvre une vraie politique d’éducation, civique, environnementale et économique, dés le plus jeune age, garante de la compréhension des citoyens devenus adultes.

Immergé depuis bientôt 10 ans dans l’économie Sociale et solidaire, dédiée à la prévoyance et à la santé, je crois qu’il y a une similitude quant à la prévention pour la santé de l’individu (le corps humain) et la santé de notre pays (le corps social).

La santé de l’individu, selon l’OMS (organisation Mondiale de la Santé) c’est tout ce qui contribue à l’équilibre physique, mental et social de l’individu. Sur cette base on s’attache a définir, des déterminants de santé, ou « marqueurs »

C’est ainsi que le logement, le travail, la sécurité, influent sur la santé.

La santé d’une Nation, par analogie c’est tout ce qui contribue, à sa croissance. La croissance, elle-même moteur de l’emploi et support des grandes dépenses sociétales, que sont la santé, l’éducation, la sécurité, les solidarités.

Là, encore il existe des « marqueurs », au rang des quels, la dette, les tensions communautaires, les dérives environnementales, l’exclusion

En poussant la comparaison plus loin, on examinera en quoi consiste la prévention pour l’individu, dont on s’accorde a vanter l’utilité et les mérites

prévention primaire quand il s’agit de vacciner…

prévention secondaire quand il s’agit d’éviter la rechute….

prévention tertiaire quand il s’agit d’accompagner les séquelles…
.

Pour la France,

une prévention primaire aurait permis d’anticiper les mutations en misant sur l’innovation!
une prévention secondaire mettrait en œuvre des moyens pour éviter une rechute des banlieues.

une prévention tertiaire consisterait a mobiliser des moyens pour revitaliser le pole industriel toulousain

Nous sommes là sur le segment économique, mais la même démonstration peut être faite, en matière d’environnement, ou d’éducation notamment.

Reste un dernier point d’analogie d’une brûlante actualité, l’effet du stress pour l’individu et pour un pays

Des études récentes et concordantes montrent que le stress est indissociable de toute performance.

Le stress est généré par la conscience des défis qui nous sont proposés en regard des ressources dont nous disposons pour y faire face. Cette comparaison identifiée, fait le stress, moteur de l’effort d’adaptabilité

On a vérifié que l’individu qui sait s’adapter et fait les efforts et exercices pour y parvenir, vieillit moins vite.

L’entreprise qui évolue et encourage l’adaptabilité de ses salariés reste compétitive.

C’est identique pour un pays, c’est la raison pour la quelle nous prônons un message de vérité, pour que le pays s’adapte en repérant les défis proposés, et mobilise les moyens dont il dispose.

La France a besoin d’un stress salutaire, et ce n’est pas une classe politique usée et vieillit qui peut y pourvoir.

Une population composée en majorité de personnes âgées, tend logiquement à vouloir maintenir les choses en place et à ne prendre aucun risque, disait Alfred SAUVY

C’est à méditer car il faut accepter une part de risques. Ouvrons le débat !!!

Richard HASSELMANN
posted by Providentielle 2007, 18:04

8 Comments:

Monsieur,

Vous prenez René DUMONT comme référence dans votre billet en l'associant à votre réflexion que je qualifierais de droitière.

Je vous conseille de revoir l'interview qu'il a donné en 1974 losqu'il fut candidat à la présidentielle pour voir qu'il était franchement ancré à gauche et très loin de votre message.

http://www.dailymotion.com/visited/search/ren%C3%A9+dumont/1
commented by Anonymous Anonyme, 12 mars 2007 à 12:15  
Anonyme,

Désolé mais j’ai….61 ans et le privilège , en 1974 d’avoir été concerné de prés par un scrutin, ou, pour la première fois, émergeait la conscience de la terre ;

Donc loin de moi de récupérer R DUMONT, dans une approche que vous qualifiez de droitière ou ressentie comme telle.

Cela posé merci pour votre réaction, surtout sur ce blog, car elle témoigne des résistances pour faire survivre le clivage DROITE/GAUCHE, que nous tentons d’éradiquer.

C’est en effet sur ce « fonds de commerce » que perdurent les politiciens à vie.

Soyons lucides, les partis politiques de gouvernement, a force de petits arrangements, de remise en selle d’élus discrédités, de jeux biseautés, ont perdu toutes capacité d’attraction.

Il faut forger un projet et un programme d’exécution du projet, c’est là qu’est l’impératif.
commented by Anonymous Richard HASSELMANN, 13 mars 2007 à 19:26  
Monsieur HASSELMANN,

Vous me rapellez la phrase de Pierre DESPROGES : "Qu'on soit de droite ou de gauche on est hémyplégique disait Raymond ARON qui était ... de droite.
commented by Anonymous Anonyme, 13 mars 2007 à 19:40  
A anonyme :

Merci car quelqu’un qui se réfère à DESPROGES et a ses aphorismes, fait montre d’un sens de l’humour qui me plait, et qui, avec moi, tombe en pays conquis.

Alors, en forme de clin d’œil, mais n’y voyez aucun sexisme :

« Ce n’est pas parce qu’on à soif d’amour que l’on doit se jeter sur la première gourde venue »

Sans autre commentaire et bien cordialement.
commented by Anonymous Richard HASSELMANN, 14 mars 2007 à 15:28  
Je ne vois aucun sexisme dans vos propos, j'y vois seulement l'ébauche d'une grossierté ... Involontaire ?
commented by Anonymous Anonyme, 14 mars 2007 à 15:57  
Bonjour,

Un ami d'Alès qui a déjà réagi sur votre blog, m'a dit d'aller y jeter un oeil, dont acte.
Je suis très surpris par ce genre d'articles, je le suis également par les idées et le ton que je qualifierais presque de propres à F Bayrou (n'y voyez aucun commentaires négatifs), ne serait-ce que par le ralliement à sa cause de C Lepage.

Bref, bravo pour vos sujets et idées, elles me rassurent en me prouvant qu'il y a encore des gens qui veulent servir leur pays et non pas se servir de lui

Une question maintenant sur ce billet.
Il faut éduquer les jeunes, les enfants de ce pays, et j'ajouterai que cela devrait mis en place depuis longtemps.
Conscience de la santé, conscience de la nature, conscience et respect de l'autre...
Tout un programme si j'ose dire

Mais voilà, comment ?

Pourquoi les écoles ne proposent pas 1 à 2 h de découverte du monde avec les outils d'aujourd'hui (Google Earth ou autre)
Pourquoi oblige t'on les pub à désormais "militer" pour la santé sous peine d'amendes, alors que bien des cantines scolaires devraient être elles mêmes condamnées...

Vous l'aurez peut-être compris, je suis du Gard, et de Nîmes en particulier.
Savez-vous, et je ne pense pas que la capitale gardoise soit une exception, loin s'en faut, que dans les écoles primaires de cette ville les enfants, nos enfants, sont encadrés à la pause de midi, par des vacataires, au profil parfois trouble voire douteux, sans réelle expérience, payés au lance pierre et donc sans réelle motivation.
Savez-vous qu'un vacataire à la responsabilité dans son temps de travail de ...... 35 enfants !!!
Qu'il doit parfois leur faire traverser la route etc etc
Savez-vous enfin, qu'il y a une semaine, 2 pre ados ont tenté de se suicider en pleine ville en pleine journée, alors qu'ils étaient censés être en cours. Le plus triste, c'est qu'un des deux (une jeune fille) ne s'est pas raté en plongeant dans le vide du haut des Arènes...

Alors oui il y a urgence, l'urgence de voir la machine étatique reprise par des vraies pro de la politique, en son sens 1er, la Res Publica.

2007 doit être un sursaut, un virage, une prise de conscience, sans consensus mou, sans poudre aux yeux.

Aux urnes citoyens !

Daniel, Nîmes
commented by Anonymous Anonyme, 15 mars 2007 à 16:32  
@ Daniel,

"des vacataires, au profil parfois trouble voire douteux, sans réelle expérience, payés au lance pierre et donc sans réelle motivation"

Comme c'est joliement xénophobe. Ceci dit, vous souhaitez des professionnels qualifiés. Cette qualification passe par une augmentation des moyens donc de la fiscalité locale.

En êtes vous d'accord ?
commented by Anonymous Anonyme, 18 mars 2007 à 16:43  
A Anonyme,

"Comme c'est joliement xénophobe"

Moi, cette remarque je trouve qu'elle sent la paranoïa ...
Blague à part, je n'ai pas beaucoup de temps à perdre devant un ordi, je vais faire court.
Je ne parle que de ce que je connais, et sur les personnes citées, j'en connais personnellement plusieurs dont une de façon intime (attention, l'amitié est aussi de l'intimité...), et à ma connaissance, il y a peu ou prou de personnes d'origines non françaises.

Pour répondre à votre question, la seule qui concerne le sujet, oui je suis près à ces mesures, oui j'ai beau avoir 34 ans, je sais les efforts que nous allons devoir encore fournir. Et mieux payer les fonctionnaires de tout ministère nous apportera de la qualité. Je crois même que c'est un moyen de réduire leur nombre.

A bon entendeur

Daniel, Nîmes
commented by Anonymous Anonyme, 19 mars 2007 à 18:30  

Add a comment