<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Sommes nous un Etat libéral ?

jeudi 8 mars 2007

La montée en puissance de la campagne, les surenchéries des candidats, et in fine (provisoire) la cacophonie AIRBUS, doit nous conduire a regarder, une nouvelle fois la réalité en face.

Si le libéralisme c’est la liberté et la nature, la jungle pour certains, on aura du mal à faire croire qu’un pays ou la règle est le droit acquis et ou on réglemente, dans le détail ultime est un pays libéral.


Mieux, si ce même pays compte une quasi majorité de citoyens, qui tirent leurs revenus des collectivités publiques ou para publiques, le modèle s’éloigne.


Nous pourrions continuer encore longtemps cette approche, en parlant du poids de la dépense publique comme stimulateur de production intérieure, et d’autres constats, mais cessons là !


Nous ne sommes pas dans un pays libéral, ce n’est pas grave, mais il faut le savoir, et ne plus prêter l’oreille aux bonimenteurs qui ont vite fait de faire du capitalisme anonyme, le synonyme du libéralisme.


Il semble évident, que le monde, est composé d’individus qui aspirent à toujours plus de liberté. C’est peut être là que nous devons nous attacher à réfléchir pour installer un libéralisme responsable. Pour reprendre un tic de langage à la mode, « libéralisme responsable » n’est pas un oxymore, mais bien une traduction indispensable et logique, du corollaire de toute liberté, la responsabilité.

Toute responsabilité, doit pouvoir être assumée pleinement, mais également sanctionnée ou recadrée ;
Pour cela il faut que la collectivité nationale se dote de corps de contrôle fiables et de haute qualité, car un libéralisme responsable, ne peut se concevoir sans une totale confiance, dans le respect des règles éthiques que le pays se donne.

Comme évoqué, ailleurs, il y a là un vrai gisement pour redéployer une fonction publique nationale de qualité, re-considérée, qui va être investit de cette mission de TIERS DE CONFIANCE pour veiller aux intérêts collectifs et sanctionner sans pitié les déviances.

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 12:15

0 Comments:

Add a comment