<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Amis, Sympathisants, simples Curieux : Rendez-vous en septembre

mercredi 25 juillet 2007

Nous avons décidé, dans l’instant, de ne pas créer un nouveau parti, mouvement ou groupuscule, soucieux que nous sommes de ne pas accroître la confusion ambiante.

Nous considérons en effet, qu’en regard des attentes, il serait coupable de rester soumis aux vieux schémas partisans. Le pays, et les nouvelles générations en particulier, attendent autre chose. Un souffle, une ambition collective nourrie par des citoyens libres.

Nous entendons proposer un creuset ou viendront se fondre toutes les bonnes volontés, toutes les sensibilités, toutes les convictions.

Nous pensons qu’il peut en jaillir, en résultante, une force, notamment portée par les jeunes, pour bâtir à partir du schéma qui suit :

La conscience de la terre est posée en loi fondamentale, qui commande un développement harmonieux, éco-compatible.

L’un des instruments sera, en particulier, l’émergence d’une forme alternative d’entreprises, qui proposent une répartition équilibrée des richesses créées.

Cela implique la définition de priorités à l’utilisation de l’argent public afin de supprimer les déficits de fonctionnement, et réduire la dette de l’Etat.

Cet Etat qu’il est urgent de réformer en achevant la décentralisation. La Région, comme l’Europe géographiquement cohérente, sont à nos yeux deux pôles pertinents pour un véritable Etat stratége.

Réforme fondamentale qui ne pourra être réalisée que par des élus, représentatifs de la société française dans sa diversité, titulaires d’un seul mandat et pleinement engagés dans celui-ci, car conscients qu’on ne fait pas métier de la conviction politique.

Nous invitons, tous ceux et celles qui se retrouvent dans ce qui précède à se faire connaître à notre adresse providentielle@gmail.com ou à s'inscrire à notre Newsletter (inscription sur le blog).

En effet, les défis colossaux proposés à notre société nous conduisent à penser que la situation est de plus en plus ... providentielle.


Dans tous les cas restez attentifs et bonnes vacances.

Le Collectif « Providentielle»

Crédit image et copyright
Le Chat de Philippe GELUK

Libellés : , ,

posted by Providentielle 2007, 10:45

12 Comments:

Il semble que ça va bouger en septembre !!!

Nous attendons avec impatience vos prchaines actions et déclarations
commented by Anonymous Marc B, 25 juillet 2007 à 11:06  
superbe texte !
peut-on considérer qu'il s'agit là de votre chartre fondatrice.

en effet, vous faites bien le tour de la question et compte tenu de tout ce qui se pass, il est évidentqu'il va faloir vraiment proposer autre chose.

un conseil cependant, laissez passer les municipales et concentrez-vous sur les régionales et les européennes.

a titre personnel, je suis^prêtre à travailler dans votre chantier sur la régionalisation
commented by Anonymous A SEACH, 25 juillet 2007 à 11:55  
Longue vie à votre collectif. Votre action est d'utilité publique.
commented by Anonymous Anonyme, 26 juillet 2007 à 14:05  
Merci de ces réactions, mais il faudra savoir passer des mots et analyses, aux travaux pratiques.
Comme j'ai été amené a le souligner sur un autre blog, le rapport PEBEREAU vient d'être déclaré irréaliste par les Sénateurs.
C'est illustrant de la dérive qui perdure, la dette du pays est le mal qui ronge. Je ne sais pas si B SPITZ me lit, mais son PAPY KRACH va rester d'actualité, si personne ne réagit vraiment.Comme le souligne M.GODET, avec un peu de courage, du bon sens et j'y ajoute une pinçée d'honnêteté, il est possible de construire l'avenir autrement qu'en prenant dans la poche de nos enfants et petits- enfants, en laissant filer la dette publique!
commented by Anonymous HASSELMANN, 26 juillet 2007 à 20:18  
M. Hasselmann,

La dette publique est une chose et votre passion pour les générations à venir est sincère.

Cependant, afin de résoudre l'équation, il n'y a pas 36 solutions mais seulement la mise en place pour de longues années d'une politique d'austérité incluant un "dégraissage" important de la fonction publique.

L'application stricte d'une politique de ce genre ne préserverait absolument pas nos enfants et petits enfants mais les mettraient en situation de ne pas avoir de dette nationale mais d'être relégués au statut actuel que connaissent les citoyens des pays comme la Chine.

Je ne crois pas une seconde (d'après vos écrits sur ce blog) que c'est votre intention.

Alors, supprimer la dette au prix d'un recul d'un siècle pour les français ou

mettre fin aux énormes exonérations de charges sociales ?

mettre fin à tous les types de boucliers ?

A vous lire

Cordialement
commented by Anonymous Marc B, 27 juillet 2007 à 11:25  
@Marc B
Ce qui suit n'engage que moi, mais c'est l'un de mes crédos.
Pour avoir réfléchi dans les années 75, sur les tendances démographiques du pays, nous savions qu'en 2005 de vrais problémes allaient se faire jour.
Ma génération a préféré "mettre la poussière sous le tapis" et a réfusé le simple bon sens.
Alors aujourd'hui je suis impitoyable pour les baby boomers, dont je fais partie.
Les retraites que nous percevons sont celles que nous avons bien voulu envisager.Il eut fallu, aller plus loin, et penser a de l'individuelle par capitalisation, compte tenu du déséquilibre démographique connu et pointé il y a 30 ans.
Je ne pense pas qu'il soit possible de gommer la dette rapidement; mais il est sans doute envisageable de la juguler.
Je souhaite simplement que l'on accepte de poser les bonnes questions.
Est-il normal qu'un retraité, percevant une retraite, confortable, ne cotise plus pour le chomage ou autres solidarités nationales?
Est-il normal que le même simplement , pour avoir passé le cap de la soixantaine, bénéficie de réductions diverses et variées, au cinéma, dans les transports etc..?
Voilà des axes, pour trouver des recettes, mais ce n'est pas électoralement porteur.
Nous ne ferons pas l'économie des vraies questions, quand on constatera que les "boucliers" et autres mesures vouées à la relance, n'auront servies qu' a la relance de l'épargne des mieux lotis.
J'attends avec curiosité les propositions de J ATTALI sur les freins a la croissance.Au sein de PROVIDENTIELLE, nous sommes en capacité de lui proposer quelques pistes!!
commented by Anonymous Hasselmann, 27 juillet 2007 à 15:52  
M. Hasselmann

"Les retraites que nous percevons sont celles que nous avons bien voulu envisager."

Vous n'ignorez certainement pas que la majorité des retraité touches des montants dérisoires. C'est encore trop pour vous ?

"Il eut fallu, aller plus loin, et penser a de l'individuelle par capitalisation"

La belle affaire !! Vous savez que la capitalisation avantage largement les plus hauts revenus. Comment capitaliser lorsque votre salaire couvre à peine le remboursement de la maison et les études des enfants ?

"Voilà des axes, pour trouver des recettes"

Il est certes plus habile de ponctionner les particuliers et de continuer à verser des allègements de charges à des entreprises qui pour certaines sont devenues des chasseurs de primes. Vous semblez oublier que la consommation des retraités et les sommes qu'ils versent à leurs enfants et petits enfants permettent de maintenir notre faible croissance !!!

"J'attends avec curiosité les propositions de J ATTALI sur les freins a la croissance"

Si vous accordez la moindre confiance à un monsieur dont la technique du "surf politique" a fait la réputation, c'est votre problème. En ce qui me concerne, je préfèrerais qu des forces vives remplacent la suffisance d'un M. ATTTALI.

Cordialement
commented by Anonymous Marc B, 27 juillet 2007 à 16:32  
Je suis avec "gourmandise" les billets de votre blog et y trouve des idées assez judicieuses. Toutefois, je me demande ce qui vous distingue des idées de feu l'UDF.

Il faudra malheruesement attendre septembre semble t-il pour connaître la réponse
commented by Anonymous Philippe, 27 juillet 2007 à 16:36  
Bonjour,

Vous êtes très nombreux à vouloir engager le dialogue avec nos contributeurs.

Certains d'eux sont en congès, un peu de patience SVP.

Et merci à tous
commented by Anonymous Le Webmaster, 27 juillet 2007 à 19:56  
Le NET a un mérite, il permet d'éliminer les distances ou les isolements.
J'épére avoir le plaisir de rencontrer Marc B, car je sens une vague suspicion, à notre égard, pour continuer le combat d'une sorte de ghéto de classes. C'est vrai que c'est confortable, chacun dans son rôle et vogue la galére.
Non cher Monsieur ou chére Madame, je n'entends pas ponctionner le pauvre travailleur et laisser ,filer les rubans au orofit du capitalisme anonyme et vagabond.Le PRIVATE EQUITY et ses dérives qui cassent les fleurons de notre industrie est une de nos reflexions cibles.Je suis pour une contribution de tous les revenus, à des choix sociétaux incontestables, mais je suis aussi pour une lecture sans complaisance des petits avantages, ou qu'ils se cachent.
Quant a Mr ATTALI, je ne le connais que par ses écrits donc WAIT AND SEE!
@ PHILIPPE, qui renifle de l'UDF, c'est également le même réflexe, pour ramener a un air connu.
Quand j'entends J BOVE dire qu'il faudrait cantonner le rendement annuel servi au capital anonyme investit, a un niveau décent, cela me va assez.Et pourtant je ne fais pas dans l'altermondialiste angélique et sectaire.
commented by Anonymous Hasselmann, 27 juillet 2007 à 20:48  
Si un des fondateurs de ce blog me lit, j'aimerai vous donner un quitus.je crois que l'un de vous a écrit , sur ce blog ou sur un autre site (Mr HASSELMANN peut être) qu'il allait falloir être vigilant, avec la stratégie SARKOZY. Le mot , le BARNUM, et insensiblement quelques petits retraits, quelques petites modifications.
Vous avez déjà raison, nous y sommes.Pensez vous vraiment que le Conseil constitutionnel, constitué, à l'exception notable de P.JOXE, de servants du pouvoir, soit assez libre pour ne pas enlever par la censure une épine budgétaire et fiscale au pouvoir en place?
commented by Anonymous Anonyme, 17 août 2007 à 15:39  
@Anonyme,
Vu votre message du 17 Aout, nous avions baissé le rideau, mais c'est mieux ainsi.Oui j'avais décripté la technique, c'est celle du mot et de l'immédiateté.
L'eau a coulé sous les ponts, et avec elle une des promesses phare du Candidat.
Je vous rappelle, à titre incident que le malheureux E WOERTH, avait a chaud dénonçée comme impossible cet engagement. Il avait été vivement rabroué. Désormais, Ministre de Comptes, vous constaterez qu'il dit ce qu'il sait que l'on veut entendre.
Cela dit trés sincérement, nous ne souhaitons pas avoir totalement raison pour la suite, car alors il y a du soucis a se faire pour ce beau pays.
commented by Anonymous HASSELMANN, 27 août 2007 à 14:00  

Add a comment