<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Distribution du Livret A

lundi 14 mai 2007

La décision de la Commission européenne de contraindre la France à banaliser la distribution des Livrets A et Bleu relance le débat sur la possible fragilisation du financement du logement social, un argument qui a toujours été contesté par les banques.

Bruxelles a demandé jeudi à Paris d'étendre à toutes les banques la distribution du Livret A et du Livret Bleu, deux placements-vedette des Français actuellement réservés à trois établissements: Banque Postale et Caisse d'Epargne pour le premier, Crédit Mutuel pour le second.

La France a fait valoir à plusieurs reprises que l'ouverture de la commercialisation de ces livrets pourrait avoir un impact significatif sur le financement du logement social.

Les sommes affectées aux Livrets A, dont les encours atteignaient fin mars 115,9 milliards d'euros, sont gérées par la Caisse des Dépôts, qui alloue des prêts à des taux avantageux pour financer la construction de logements sociaux.

PARIS (AFP) - 10 mai 2007

Lire aussi
Bercy s'oppose à Bruxelles sur le Livret A
Le Monde

La Commission européenne demande à la France d'autoriser toutes les banques à distribuer les livrets A et bleu
YAHOO Actualités

Libellés : , , ,

posted by Providentielle 2007, 10:08

5 Comments:

Voila encore une décision qui va populariser la construction européenne auprès des populations.

Dans la mesure où le financement du logement social est une priorité en ce qui concerne la cohésion sociale du pays, notre nouveau président ne doit-il pas taper du point sur la table (comme l'on avec succès) d'autres pays)et passer outre cette "obligation" ?
commented by Anonymous Anonyme, 14 mai 2007 à 11:16  
C'est interressant de voir comment votre site et donc vos animateurs, se mettent en veille.
Mais sur ce cas précis, vous mettez le doigt sur une contradiction française qui finit par nous revenir à la figure!
Si les opérateurs protégés, type CAISSE d'EPARGNE ou CREDIT MUTUEL, voir la BANQUE POSTALE, ne jouaient pas au légo industriel ici ou là, les banques capitalistes n'auraient pas fait un tel lobbying.
C'est l'arroseur arrosé.
Cela dit la collecte est une chose, l'affectation en est une autre c'est la Caisse des Depôts qu'il faut garder.
commented by Anonymous CAROE, 14 mai 2007 à 15:50  
Caroe,

Votre réaction contredit votre propos puisque vous avez quand même réagi à cette information.

Nos rédacteurs ne sont pas en "veille" mais nous avons décidé d'alterner articles et informations à caractère économique et poltique.

Merci néanmoins de votre commentaire avisé sur l'enjeu du Livret A
commented by Anonymous Le Webmaster, 14 mai 2007 à 16:46  
@CAROE,
Un peu de sémantique pour commencer, car être en veille, ne doit pas être confondu avec être en....veilleuse!
Une veille et une vigie, sont a notre sens indispensables, avec tous les sens en alerte.
Cela dit dans la cacophonie ambiante, nous préférons laisser les choses décanter.Nous attendons de connaître le nouveau gouvernement et les premières mesures, pour pointer ce qui est éligible à nos attentes et ce qui ne l'est pas.
Sur le livret A c'est vrai que les exceptions françaises lassent l'UE et sa commission. c'est tout le probléme des images brouillees et du mélange des genres.
Nous considérons que les caisses d'épargne, ont prospéré à l'abrit d'un statut protecteur. Des l'instant ou elles sortent du bois, pour faire des OPA sur la CNP, sur l'immobilier, ou ailleurs, elles s'exposent à une banalisation.Je crois que c'est ailleurs qu'il faudra se battre, sur nos vrais services publics, EDF,GDF,SNCF,La POSTE.
Bien entendu je vous rejoins sur le rôle éminent et indispensable de la Caisse des Dépôts et son statut "SUI GENERIS". Cet établissement est dans notre vision, l'outil premier d'un état stratége, et de sa planification.
commented by Anonymous HASSELMANN, 16 mai 2007 à 16:41  
Je m'étais laissé dire que certains établissement distribuant le livret A appartenaient à la nébuleuse de l'économie sociale.

Le Crédit mutuel par exemple aurait-il dévié de sa mission pour se lancer dans des opérations de type capitaliste ?
commented by Anonymous Anonyme, 16 mai 2007 à 20:03  

Add a comment