<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6771540118839230034\x26blogName\x3dProvidentielle+2007\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://providentielle.blogspot.com/\x26vt\x3d2789231194766799201', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

Providentielle 2007

Afin que les citoyens deviennent acteurs de leur destin

Ministre... et Député

lundi 25 juin 2007

Ministre... et Député. Député... et Ministre (ou Secrétaire d'Etat).

Un Ministre ou Secrétaire d'Etat sur deux s'est fait (ré)-élire député dimanche : sur les 33 membres du gouvernement, 16 se sont fait (ré)-élire député, dont 7 cumulent cette fonction avec un mandat local. 2 sont sénateurs. Sans parler d'Alain Juppé, qui, bien que battu, s'était présenté aux élections législatives tout en étant Ministre d'Etat n° 2 du Gouvernement Fillon et Maire de Bordeaux.

La séparation des pouvoirs (en l'occurence exécutif et législatif) constitue l'un des fondements de la démocratie. Le respect des électeurs et de la confiance qu'ils accordent à leurs représentants en constitue un autre.

Pour ces 2 raisons, je suis très choqué de voir des ministres se présenter à des élections législatives, et j'utilise ma liberté d'opinion et d'expression pour le dire ici.

En tant que citoyen, je ne comprends pas comment cette situation est tout simplement possible. Même si l'on m'objecte que les députés-ministres ne siègeront bien évidemment pas à l'Assemblée et laisseront leur place à leur suppléant, cette pratique est pour moi à la fois un non-sens républicain et la dérive d'un pouvoir qui étend son hégémonie et se sert de la très forte notoriété d'un Ministre (voire suscite un éventuel intérêt clientéliste vis-à-vis de l'électeur) pour gagner un siège à l'Assemblée.

Peut-être faudra-t-il instaurer une loi à ce sujet ? Malheureusement, je ne crois pas que nous pourrons compter sur l'actuelle Assemblée nationale pour interdire par la loi ce que, à mes yeux, le bon sens et le respect des règles élémentaires de démocratie n'ont pu empêcher...


En tant que candidat moi-même aux élections législatives, j'ai pu me rendre compte des liens humains qui se créent entre un élu et ses électeurs : ceux-ci apportent leur soutien et leurs encouragements à leur candidat. Ils expriment également de très fortes attentes, et beaucoup d'espoir.

Aussi, se faire élire député pour ensuite préférer la fonction de ministre est pour moi inconcevable et invraisemblable. Je ne comprends pas comment on peut tromper et mépriser à ce point les électeurs. Et même si l'on préfère finalement la fonction de député à celle de ministre, je trouve que cela revient à dénaturer et amoindrir le rôle de ministre, sans parler de la perte de temps, d'efficacité et de crédibilité pour l'équipe gouvernementale. Cela reflète pour moi à la fois un manque de sérieux et de sens des responsabilités.


Je précise que je ne dénonce en aucun cas les personnes, que je respecte. Je dénonce simplement des comportements et des attitudes qui me paraissent en incohérence avec le fonctionnement sain d'une grande démocratie. Je ne sais pas si je parviendrai, à mon très humble niveau, à sensibiliser ne serait-ce qu'une partie de l'opinion sur ce dysfonctionnement. En tout cas je l'espère...

Lionel Lacassagne

Crédit image
Marcel Gotlib

Libellés : , , , ,

posted by Providentielle 2007, 10:11

6 Comments:

Merci pour ce billet, car il émane d'un jeune citoyen, fort de ses convictions et qui a eu le courage de porter, avec brio nos valeurs fondamentales.
J'invite tous les visiteurs de ce blog, à réagir sur le théme évoqué.
La refondation de notre démocratie, par la fin du cumul des mandats et un statut de l'élu, constituent l'instrument premier pour vraiment réformer.C'est a tort, je le redis ici que l'on s'efforce de faire croire que cela n'est pas primordial.Toute notre ambition désormais sera d'expliquer pourquoi c'est un préalable essentiel, pourquoi c'est la "mére des réformes", pourquoi c'est le premier vérrou a tirerL. Il est sûr que nous ne pouvons rien attendre, a de trés, trés rares exceptions, des parlementaires en place.Il faut donc partir de zéro, et de l'extérieur, par un grand lobbying d'opinion, pour que les sanctions tombent lors des prochains grands scrutins cantonaux,régionaux, Européens et nationaux. Les municipales de 2008, vont nous servir de rodage.Nous serons dans des listes et nous nous efforcerons de faire passer le message, nous serons hors listes, et attirerons l'attention sur les grands cumulards ,chevaux de retour et autres petits malins, qui portent à la mairie un affidé pour garder un mandat "au chaud"!
commented by Anonymous HASSELMANN, 25 juin 2007 à 17:36  
Vous commencez a interrésser pas mal de monde, il faut perséverer et convaincre.
Ce pays est difficile a bouger, et sur les grandes options il ne le sera que par référendum. Cette formule si elle est portée par une majorité de citoyen, peut conduire le pouvoir a s'y ranger.
Vous devez préparer une action médiatique de type pétition, vous avez mené une remarquable action sur la dette, vous pouvez continuer.
Merci dans tous les cas d'éssayer;
commented by Anonymous CAROE., 25 juin 2007 à 20:24  
Dans l'assemblée précédente, 90% des députés exerçaient un autre mandat politique... Je ne connais pas le chiffre pour l'assemblée fraichement élue mais on doit être à peu près dans les mêmes eaux non ?

Bravo pour cet article Lionel ! Qu'un ministre (pouvoir exécutif) puisse se présenter à la députation (pouvoir législatif), c'est vrai quand on y réfléchit un peu c'est quand même une belle violation du principe de séparation des pouvoirs. Car on voit pas mal le suppléant siégant remettre en cause l'action de son titulaire de ministre...
commented by Anonymous Nicolas Froissard, 25 juin 2007 à 21:29  
Un "pas" injustifié s'est glissé dans mon précédent commentaire. Il fallait donc lire : "Car on voit mal le suppléant siégant remettre en cause l'action de son titulaire de ministre..."
commented by Anonymous Nicolas Froissard, 25 juin 2007 à 21:50  
Ravie que vous donniez enfin un sujet concret à débattre . J'ai eu du mal à en accrocher un sur votre blog jusqu'ici .

Il est en effet très choquant que des ministres en exercice puissent se présenter aux législatives .Au moment de la campagne électorale ,les électeurs devraient à mon sens manifester leur désaccord pour une pratique qui s'apparente à l'usurpation de personnalité .

Par contre ,bien que je sache que ce thème est votre cheval de bataille ,je ne pense pas que le cumul des mandats soit "la mère de toutes les réformes " .Entendons nous bien ,il y a cumul et cumul .Le maire d'une grande ville ne devrait pas pouvoir cumuler ,il y a suffisamment de travail ,mais les petites villes ,les zones rurales ont souvent tout intéret à avoir un député-maire ,ou un sénateur-maire .Je le sais pour l'avoir vécu dans ma propre famille .Si les dossiers ne peuvent pas remonter à Paris ,ils sont souvent morts et enterrés .

Par contre ,limitation du nombre de mandats consécutifs ,limite d'age draconienne ,casier judiciaire plus blanc que blanc ,tout à fait d'accord .

Que nous ne puissions rien attendre des parlementaires en place ? pas plus ,pas moins qu'avant .

Mais qui sera d'accord avec moi pour supprimer le Sénat ,choisir entre le Conseil Régional et le Conseil Général ? supprimer les préfets et sous-préfets pour ne garder que les préfets de région ? J'en rêve depuis longtemps .

Oui,il faut moraliser la vie politique ,la muscler en concentrant davantage les pouvoirs mais ,Bayrou n'était vraiment pas le bon choix ......
commented by Anonymous Anonyme, 25 juin 2007 à 23:30  
@Anonyme,
vous allez pouvoir apporter votre pierre a l'édifice.
Ne vous inquiétez pas, dans notre esprit, et dans le projet de texte que nous elaborons, il y aura cumul et cumul.Certains sont en effet indispensables.
S'agissant du SENAT des REGIONS et des DEPARTEMENTS, c'est la suite, la réforme de l'ETAT, dans sa représentation territoriale, pour des économies et surtout une simplification des circuits et une meilleure lisibilité des responsabilités.
commented by Anonymous HASSELMANN, 26 juin 2007 à 18:13  

Add a comment